Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique - PCRC
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
Accueil Qui sommes-nous ? Nouvelles Emissions CIPP InovarCA Partenaires Contact
Imprimer Retour

  Nouvelle

13/01/2019 - Bangui

« Justice et paix s'embrassent » - Message des évêques au peuple de Dieu de Centrafrique


Dimanche 13 janvier 2019, en clôture de sa première session plénière ordinaire de l'année, la Conférence épiscopale centrafricaine (CECA) a publié un message à l'endroit des chrétiens catholiques, des croyants et des hommes et femmes de bonne volonté.

Au terme de leur assemblée plénière tenue du 7 au 13 janvier au secrétariat de la CECA à Bimbo, les évêques centrafricains ont rendu public un message lu durant la messe de clôture à la cathédrale Notre-Dame de l'Immaculée Conception de Bangui. Ils y expriment leur inquiétude face à la montée de la violence dans le pays et à l'inaction de certaines forces internationales face aux exactions. Ils demandent au gouvernement de redoubler d'efforts afin d'assurer la sécurité de la population sur toute l'étendue du territoire et de permettre aux enfants bloqués dans les camps de fortune de reprendre le chemin de l'école.

« L'heure est grave, écrivent-ils. Le peuple attend que vous vous engagiez résolument à assurer sa sécurité afin qu'il vive dans la sérénité et vaque à ses occupations ». Dans leur message, les évêques rappellent aux politiciens le message du pape François qui les exhortait à l'optimisme et à la positivité dans leurs programmes :  « La politique est un moyen fondamental pour promouvoir la citoyenneté et les projets de l'homme, mais quand elle n'est pas vécue comme un service à la collectivité humaine par ceux qui l'exercent, elle peut devenir un instrument d'oppression, de marginalisation, voire de destruction », ont-ils rappelé.

Les jeunes ne doivent pas se laisser entraîner dans les divisions

Les évêques ont également appelé les seigneurs de guerre à la prise de conscience et demandé aux groupes armés de cesser les massacres sans délai :  « Nous vous transmettons les cris de souffrance, mais aussi l'exaspération du peuple centrafricain. Vous êtes nombreux avec vos parrains et commanditaires à nous envahir et à œuvrer pour le chaos dans le pays. Vous êtes sûrs de votre puissance destructrice, mais sachez que vous faites honte à la nation et à toute l'humanité », déclarent-ils.

Ils appellent les catholiques à redoubler de prière et à s'abstenir de la vengeance. Ils s'adressent aussi aux jeunes qu'ils invitent à ne pas se laisser entraîner dans les divisions.

La messe marquant la clôture de cette assemblée plénière s'est déroulée en présence du chef de l'État, Faustin Archange Touadera, et des hautes autorités du pays.

Au terme de cette assemblée plénière, les évêques ont élu un nouveau président de la CECA pour un mandat de trois ans : il s'agit de l'évêque de Bossangoa, Mgr Désiré Nestor Nongo Aziagbia.

© PCRC-CellCom – Eustache Michael Mounzatela

Publié par le PCRC