Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique - PCRC
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
Accueil Qui sommes-nous ? Nouvelles Emissions CIPP InovarCA Partenaires Contact
Imprimer Retour

  Nouvelle

13/10/2021 - Centrafrique

« Quelques aspects des fondements islamiques de la paix dans le Saint Coran », vus par l'imam Abdoulaye Ouasselegue


Le 13 octobre 2021, l'imam Abdoulaye Ouasselegue, secrétaire général adjoint du CSISCA (Conseil Supérieur Islamique de Centrafrique) et membre du conseil des sages de la Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique (PCRC), a communiqué sur le thème : «  Quelques aspects des fondements islamiques de la paix dans le Saint Coran », au cours d'une session de formation des leaders religieux sur la consolidation de la paix à travers le dialogue interreligieux. Cette formation est organisée par la Commission diocésaine pour le dialogue interreligieux de l'archidiocèse de Bangui en Centrafrique. Ci-dessous l'intégralité de sa communication.

Le mot «Paix» est désigné en arabe par «Salâm» qui vient du verbe «salima» qui veut dire être sain et sauf ou être en paix, en sureté, en sécurité, ou échapper à un danger.

«Assalâm», «la Paix», est un des quatre-vingt-dix-neuf noms de Dieu, Coran 59 :23

«C'est Lui Allah, point de divinité en dehors de Lui. Il est le Souverain, le Saint, la Paix, la Foi, le Conquérant, le Tout-Puissant, l'Absolu, le Superbe. Gloire à Allah ! Il est bien au-dessus de tout ce qu'on peut Lui associer »

«Assalâm» c'est aussi la salutation des croyants qui se disent: assalâmou alaikoum wa rahmatoullâhi wa barakâtouhou (que la paix, la miséricorde et la bénédiction d'Allah soient sur vous). Dieu dit dans le Coran 33:46

«Leur salutation (les croyants) le jour où ils vont Le rencontrer (leur Seigneur) sera « PAIX », et Il leur a réservé une précieuse récompense (le paradis)»

En islam, la paix rime avec le comportement. Pour l'islam, la paix n'est ni une théorie, ni une idéologie, ni une pensée philosophique. C'est une façon de vivre, de se comporter, de croire ; c'est un état d'esprit, de fidélité à Dieu, d'attachement à ses préceptes et de dépassement des pesanteurs psychiques et égoïstes.

L'islam recommande strictement au croyant de n'afficher que le bon comportement. D'après Abou  Houreira, le prophète a dit:

"Le plus parfait des croyants dans la foi est le meilleur d'entre eux par le comportement…"

  1. COMMENT COMPRENDRE LA PAIX EN ISLAM

En islam, la paix rime avec le comportement. Pour l'islam, la paix n'est ni une théorie, ni une idéologie, ni une pensée philosophique. C'est une façon de vivre, de se comporter, de croire ; c'est un état d'esprit, de fidélité à Dieu, d'attachement à ses préceptes et de dépassement des pesanteurs psychiques et égoïstes.

La façon de vivre crée pour soi et pour l'autre la joie, l'épanouissement, le calme, la quiétude, la tranquillité, l'ordre et la justice qui se résume en paix.

Mais ça peut créer aussi le contraire qui est la manifestation pour soi et pour l'autre de la peur,  de l'angoisse, du désarroi,  de la tristesse, du conflit armé, de la guerre et de la souffrance.

 L'islam recommande strictement au croyant de n'afficher que le bon comportement. D'après Abou  Houreira, le prophète a dit:

"Le plus parfait des croyants dans la foi est le meilleur d'entre eux par le comportement…"

Rapporté par l'imam Ahmad

Donc, pour l'islam, c'est sur les bases de la foi qu'il faudrait donc bâtir véritablement la paix perpétuelle. La foi dans la paix est le remède universel du mal. Pour avoir la paix, pour qu'il y ait paix, il faut avoir la foi. L'envoyé de Dieu (Paix et bénédiction sur lui) a enseigné ceci:

"Aucun de vous n'a la foi (en Dieu) tant qu'il n'aime pas pour son frère (prochain) ce qu'il aime pour lui-même"

Rapporté par Boukhari

A travers le comportement, l'islam édifie la paix d'abord dans la conscience de l'individu, de son entourage familial, puis au sein de la société, enfin dans les relations internationales, entre les pays et les peuples. La diversité est entièrement tolérée. Dieu dit Coran 49 :13

« Ô les Hommes ! Nous vous avions créés d'un mal et d'une femelle, et nous vous avions rendu en nations et en tribus pour que vous vous entre connaissiez. Le plus digne parmi vous c'est le plus pieux »

Coran 11:118-119

"Si ton Seigneur l'avait voulu, il aurait fait des humains une seule communauté ; mais ils demeurerons dans leur divergence (118) sauf ceux qui sont touchés par la grâce de ton Seigneur. C'est pour ça (ce destin) qu'Il les a créés. Ainsi s'accomplit la parole de ton Seigneur lorsqu'Il proclame : ‘Je remplirai sûrement l'enfer de djinns et d'humains, tous ensemble »

 C'est dans cette perspective que l'Islam, par sa vocation universelle, ne peut être qu'une religion de tolérance et de Paix.

 L'Islam aspire donc à instaurer la paix dans le rapport de l'individu à Dieu, dans ses relations avec les autres, dans le rapport des individus avec l'Etat, entre les Etats et les Peuples.

En définitive, la Paix est retrouvée grâce au comportement pacifiste des humains mais dès que ceux-ci renouent avec la violence, la Paix s'envole.

Quels sont les meilleurs comportements?

C'est l'ensemble des actes, des actions ou des propos qui produisent un résultat positif (la paix) pour soi-même, pour son prochain et pour sa société. C'est surtout toute œuvre qui est acceptée et bénie par Dieu. Quelques exemples: Dieu dit, Coran, 41:34

"Jamais le bien ne peut être égal au mal. Repousse tout mal par le bien et aussitôt tu verras que celui qui te prend pour ennemi devient un ami fidèle"

Ainsi donc, l'amour est sans doute la terre fertile de la cohésion entre individus,  communautés ou nations. Et tant qu'il ya la cohésion, la paix trouve son lit.

Il est à noter que la parole est une arme de destruction ou un instrument pour construire la paix. Tout dépend de ce qui sort de la bouche de quelqu'un quand il s'adresse à son prochain. Afin de favoriser la relation interpersonnelle et par ricochet consolider la paix et la cohésion sociale, on doit toujours éviter d'offenser son interlocuteur par des propos malveillants ou séduisants. C'est ce que l'envoyé d'Allah (Paix et bénédiction sur lui) a recommandé:

D'après Abû Huraira (qu'Allah l'agrée) l'Envoyé de
Dieu (Paix et bénédiction sur lui) a dit:
      "Que celui qui croit en Allah et au Jour Dernier ne dise que du bien ou se taise; que celui qui croit en Allah et au Jour Dernier se montre généreux envers son voisin, et que celui qui croit en Allah et au Jour Dernier reçoive généreusement son visiteur"
               Hadith rapporté par al-Bukhari et Muslim

Allahou Taala dit, Coran 25:63  « Les serviteurs du Miséricordieux sont ceux-là qui marchent humblement sur terre et qui, quand les ignorants les adressent, ils répondent: «Paix»

Le prophète Mohammad a été lui-même un exemple singulier dans le bon comportement. Il était, bien avant de devenir prophète très connu de ses compatriotes de par son comportement tendre, aimable, honnête, sincère, véridique, courtois, humble, solidaire... ce qui lui a valu d'être surnommé «le véridique, le confiant». Dieu dit de lui dans le Coran, 3 :159

«Par l'effet de la grâce d'Allah, tu as été souple avec tes compagnons. Si tu avais été dur, avec le cœur insensible, ils se seraient détachés de toi. Sois indulgent avec eux, implore le pardon pour eux et consulte-les dans la conduite des affaires ; mais une fois ta résolution prise, confie-toi à Allah. Allah aime, en vérité, ceux qui se confient à Lui»

Les versets du Coran décrivent les autres Prophètes comme des frères prêchant la même parole d'unité pour l'humanité, et montrant à tous le chemin du Paradis. On y trouve les noms de Moïse, d'Abraham, de Jacob, de Noah, d'Ismaël, d'Isaac, de David, de Salomon, de Jean, de Jésus, de Mariam mère de Jésus…etc. Ce sont les musulmans qui portent très souvent les noms des prophètes en signe d'affection.  Coran, 2:136

« Dites : “ Nous croyons en Allah et en ce qu'on nous a révélé, et en ce qui est révélé à Abraham à Ismaël et Isaac à Jacob et les Tribus, et en ce qui a été donné à Moïse et à Jésus, et en ce qui a été donné aux prophètes, venant de leur Seigneur : nous ne faisons aucune distinction entre eux. Et à Lui nous sommes Soumis.» 

Donc, l'islam est une source évidente de la tolérance religieuse, de la cohésion, de l'amour et de la paix. C'est même plus clair dans le chapitre 2 verset 256 du Coran qu' “il n'y a pas de contrainte en la religion. La bonne guidée est distincte de l'égarement” Cela garanti la liberté de croyance religieuse pour tout un chacun.

  1. LA JUSTICE POUR LA PAIX

A cet effet, la justice qu'exige l'Islam pour qu'il y ait paix est une justice absolue, la loi juste, celle qui échappe aux pièges de l'amour et de la rancune, au pouvoir de l'argent, du rang et des gouvernants. Les recommandations d'Allah sont claires sur ce point ; Coran 4:135

«O croyants ! Soyez strictement honnêtes pour Allah quand vous livrez un témoignage en justice même si vous avez à témoigner contre vous-mêmes, contre vos parents, vos proches, qu'il s'agisse de riche ou de pauvre. Evitez de suivre vos penchants et de tomber dans l'iniquité, car si vous louvoyez ou cherchez à vous dérober, Allah est au courant de tout ce que vous faites »

Ou encore Coran 5:8

«O vous qui croyez, soyez droits devant Dieu dans les témoignages que vous porterez ; que la haine des autres ne vous pousse point à commettre une injustice. Soyez justes; cela tient de près à la piété.»

Les déviations des hommes n'engagent en rien les préceptes islamiques car Dieu insiste que la justice soit appliquée dans sa plénitude en tout temps et en toute circonstance. Sans la justice, la paix reste et restera volatile.

 LA QUESTION DU JIHAD

Les actes violents perpétrés par quelques fanatiques musulmans  ont dominé l'opinion publique. Trop rares ont été ceux qui se sont demandé s'il existe des caractéristiques dans l'islam qui le rendent compatible avec la non-violence et s'il existe des exemples dans l'histoire qui le prouvent.

Et pourtant le prophète Mohammad est un modèle de non-violence, on peut mentionner son attitude à la Mecque et son exil à Médine comme la marque d'une protestation pacifique. En dépit des tourments infligés par les mécréants, lui et ses compagnons restèrent non-violents.

D'ailleurs, il avait même orienté les premiers réfugiés musulmans vers l'Abyssinie là où ils avaient trouvé un prêtre qui était aussi le Souverain du Pays (Négus) et qui leur avait offert l'hospitalité fraternelle religieuse. 

La volonté pacifiste du prophète (Paix et bénédiction d'Allah sur lui) le poussait à signer de nombreux accords avec les mécréants.

 Ce n'est que lorsque la persécution dépassa les bornes que Dieu finit par autoriser la confrontation. Coran 22 :39-40

« Il est autorisé à ceux qui ont été injustement agressés de se défendre (39) Ce sont ceux qui ont été injustement expulsés de leurs foyers, parce qu'ils ont uniquement proclamé : Allah est notre Seigneur! Si Allah ne défendait pas les humains, en opposant les uns aux autres, on verrait détruits les nombres d'Ermitages, de Temples, d'Oratoires et de Mosquées où le Nom d'Allah est fréquemment invoqué. Certes Allah apporte son secours à ceux qui défendent sa cause. Il est le Maître de tout dénouement »

Donc, la réaction des musulmans était une légitime défense face à une agressivité orientée. Mais est ce qu'on peut alors dire que la question du jihad reste d'actualité ?

 Iman Abdoulaye OUASSELEGUE

Publié par le PCRC