Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique - PCRC
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
Accueil Qui sommes-nous ? Nouvelles Emissions CIPP InovarCA Partenaires Contact
Imprimer Retour

  Nouvelle

17/09/2021 - Centrafrique

Centrafrique : pour une participation accrue des femmes aux élections locales


En vue d'appuyer les femmes à s'impliquer davantage dans la gouvernance publique et la consolidation de la paix en République centrafricaine, ONU FEMMES a lancé des activités pour la bonne tenue des élections locales. Le démarrage a eu lieu le 17 septembre dernier, par une conférence de presse organisée au siège de l'Autorité nationale des élections (ANE), à Bangui.

Après avoir été ignorées pendant plusieurs années, les élections locales seront une réalité en 2022. Jusqu'aujourd'hui, les maires étaient nommés ; les sénateurs inconnus. Pour que les consultations soient apaisées et inclusives, ONU FEMMES promet d'appuyer le processus, dont l'objectif majeur est d'augmenter la participation des femmes et des filles au processus électoral local. Il s'agit de renforcer le partenariat entre les acteurs impliqués (ONU FEMMES et ANE), de mobiliser la communauté nationale et internationale en faveur des élections locales inclusives.

Selon Angéline Kaigama-Kel, experte en genre et consultante à ONU FEMMES, cet appui visera les institutions afin de relire le code électoral et sensibiliser les femmes. « ONU FEMMES appuiera d'abord les institutions. Car il y a certaines limites au niveau du code électoral. Il va falloir le relire, sans oublier la loi sur les collectivités locales et les partis politiques, afin que tout ce qui concerne le genre soit intégré. Du côté des femmes, il y a l'appropriation des différents textes et la sensibilisation, en vue d'une adhésion massive au processus électoral. La loi sur la parité nous donne une chance de participer à la vie politique de notre pays. Nous devons saisir cette opportunité pour être bien représentées au niveau des communes et des régions. Nous attendons que les communautés se mobilisent pour développer leurs localités », a-t-elle déclaré.

L'implication massive des femmes dans le processus électoral local est indispensable au retour durable de la paix. Car elles sont comme les pièces d'un puzzle dans la sensibilisation pour la cohésion sociale et le dialogue intercommunautaire.

© PCRC-CellCom – Marly Pala

Publié par le PCRC