Plateforme des Confessions Religieuses de Centrafrique - PCRC
Pour la Paix et la Cohésion Sociale par une approche interreligieuse
Accueil Qui sommes-nous ? Nouvelles Emissions CIPP InovarCA Partenaires Contact
Imprimer Retour

  Nouvelle

27/03/2021 - Centrafrique

Le Cardinal Nzapalaïnga rencontre les jeunes de l'archidiocèse de Bangui


Le 27 mars 2021, le Cardinal Dieudonné Nzapalaïnga, archevêque métropolitain de Bangui, s’est entretenu avec ses ouailles, dans le cadre des festivités des Journées archidiocésaines des jeunes (JAJ). Dans son message, il les a exhortés à prendre conscience des réalités qui empêchent leur réussite. Et à poursuivre les études pour le plein épanouissement socio-professionnel.

L’échange s’articulait autour de plusieurs points : l’éducation, la persévérance dans les études et le chemin à prendre pour réussir sa vie. Le cardinal a exhorté les jeunes à être patients, à rester fidèles et libres à leur engagement afin de cheminer vers la sainteté.

Pour montrer l’importance de l’éducation à la sainteté, Dieudonné cardinal Nzapalaïnga a mis en exergue l’exemple de Jésus qui est l’accomplissement de la promesse de l’éducation divine.  «  Jésus s’est fait petit devant toutes les épreuves qu’il a traversées afin d’accomplir sa mission sur terre. Tout ce qu’il a dit et entrepris, c’était comme une éducation pour préparer ses amis à accueillir le message de Dieu. Le cheminement qu’il a pris pour aller à Jérusalem, c’est un cheminement de foi, un cheminement d’épreuves, un cheminement d’abondance. C’est important pour vous les jeunes de regarder vers Jésus, qui est devenu un modèle de l’éducation à nous laisser éduquer à travers la parole de Dieu et les sacrements de l’Eglise », a-t-il déclaré. En parlant ainsi, il a demandé aux jeunes de prendre de bonnes décisions face aux contraintes et circonstances de la vie.

Sacrifice et espérance : chemin de la réussite et de la paix

« Je veux que les jeunes apprennent à vivre des fruits de leurs efforts, pour pouvoir s’investir et gagner dans la durée. Au lieu de se lancer dans la corruption pour obtenir des postes de responsabilité. Car ce sont les compétences qui devraient prévaloir sur la corruption. Je voudrais que vous réussissiez avec vos compétences », a-t-il insisté. L’archevêque de Bangui faisait allusion aux jeunes qui veulent toujours passer par d’autres voies que celles des études pour vivre une vie de l’immédiateté, à travers la corruption et/ou la rébellion armée.

Il a exhorté les jeunes, qu’ils soient musulmans, chrétiens ou protestants, à bannir l’esprit d’obtenir les richesses dans la facilité. Il leur a demandé de s’adonner aux études ; d’accorder de l’importance à l’éducation, de s’inscrire dans la patience et la durée. Car l’éducation est le lieu du dialogue par excellence.

Pour conclure, le cardinal archevêque de Bangui a demandé aux jeunes de prendre le courage d’affronter l’adversité ; de se former et se fixer des objectifs à atteindre pour réussir leur vie. Aussi les a-t-il appelés à se désolidariser des actes qui fragilisent la paix sociale. Tout en les invitant à s’impliquer davantage dans les initiatives de consolidation de la paix et des acquis démocratiques. 

 © PCRC-CellCom –  Petrus Namkoina

Publié par le PCRC